Diamant Flore & Zéphyr

Le diamant

Pierres

Emblème de luxe et d'amour éternel, le diamant orne traditionnellement les bagues de fiançailles, racontant des histoires d'amour à travers les âges.

Un nouveau chapitre s'est ouvert ces dernières années avec l'arrivée des diamants de synthèse, suscitant curiosité et débats. Pour certains, le diamant de synthèse représente une véritable révolution éthique, alors que pour d'autres, rien ne peut égaler la magie du diamants naturel et son histoire millénaire. 

Accompagnez-nous dans une immersion au cœur du monde des diamants afin de comprendre ce qui caractérise un diamant naturel et un diamant de synthèse.

Le diamant naturel

Provenance

Les diamants naturels se forment au fil de millions d'années, sous l'effet de pressions et de températures extrêmes, généralement à des profondeurs entre 140-190 km sous la croûte terrestre. C’est une merveille de la nature qui transforme le carbone brut en une des substances les plus dures et les plus brillantes de la planète.

Aspect visuel

Les diamants naturels et les diamants synthétiques se ressemblent énormément, si bien que même pour un joaillier aguerri, il est quasiment impossible de distinguer un diamant naturel d’un diamant de laboratoire.

Seuls des analyses gemmologiques plus poussées permettront de mettre en avant les caractéristiques distinctives comme la présence d’azote ou de petites impuretés présentes dans le diamant naturel.

Aspects éthiques et environnementaux

Si l'extraction du diamant n'a pas toujours été irréprochable, sa filière étant longtemps restée opaque, celle-ci fait de gros progrès ces dernières années, entre autre sous la pression de la concurrence du diamant de synthèse.

La mise en place du Processus de Kimberley a considérablement contribué à l’amélioration de la filière. Il s’agit d'un système international de certification conçu pour empêcher la vente de diamants bruts provenant de zones de conflits, afin de financer les guerres contre les gouvernements légitimes. D’après les estimations, il a permis une diminution drastique de diamants de sang de 15% à 0,2% du marché mondial. Il reste encore quelques porosités dans le sytème permettant l’arrivée de diamants issus de conflits en raison, entre autre, de la complicité des pays limitrophes.

Pour une traçabilité encore plus irréprochable, il existe le diamant canadien, extrait avec des normes environnementales élevées par des travailleurs bénéficiant de conditions de travail occidentales. Jusqu’en 2022, cette traçabilité était disponible seulement à partir de 0,30 carats. Le conflit en Ukraine a poussé les producteurs de diamants canadiens à proposer la traçabilité pour toutes les tailles de diamants de manière à se démarquer de l’autre gros producteur de diamants : la Russie.

L'extraction de diamant peut avoir un impact environnemental lorsque les normes des pays extracteurs sont légères ou inexistantes. L’impact peut être une forte érosion ainsi qu’une pollution des sols. Encore une fois, le Canada tire son épingle du jeu avec de fortes normes environnementales qui permettent de limiter l’impact de l’extraction.

Diamant de synthèse

Provenance

Les diamants synthétiques sont créés en laboratoire en quelques semaines/mois, en utilisant des procédés tels que la pression haute température (HPHT) ou le dépôt chimique en phase vapeur (CVD).

Pour simplifier, la première technique compresse et chauffe du carbone à des niveaux très élevés, la seconde utilise de la projection de gaz carboné sur un noyau de carbone pur. Dans ces deux techniques, les diamants ont une teinte jaune ou brune à la sortie et nécessitent un traitement thermique.

Aspects éthiques et environnementaux

Le diamant de laboratoire est souvent présenté comme une alternative éthique au diamant puisqu’il y a une traçabilité et ne nécessite pas d’extraction minière. On trouve ici une petite omission : pour faire un diamant, il faut du carbone et plus précisément du graphite.

Certes, les quantités à extraire sont significativement inférieures, mais où a-t-il été extrait ? Dans quelles conditions sociales et environnementales ? Aucun joailler travaillant avec ce produit ne sera en mesure de répondre à ces questions au sujet de la traçabilité de la matière première.

Ensuite, les techniques de production évoquées plus haut sont extrêmement énergivores et la majorité de la production mondiale est réalisée en Chine, aux Etats-Unis, et en Russie très majoritairement à base d'énergie carbonée. D’un point de vue éthique, certains de ces pays ne sont pas connus pour l’exemplarité de leur droit du travail.

Toutefois, certaines entreprises réalisent une partie voir la totalité de leur production de manière decarbonée limitant significativement l’impact environnemental de leur production.

D'ou proviennent nos diamants de synthèse ?

La totalité de nos diamants de synthèse provient d'une entreprise située en Inde, qui produit 100% de ses diamants de synthèse à partir d'énergies renouvelables (solaire et éolienne).

L'entreprise est labellisée CO2 Neutral, un label validé par le certificateur indépendant tiers indépendant, Vinçotte. Cette certification est attribuée aux entreprises qui calculent, réduisent et compensent leur impact sur le climat.

Le label ‘CO2 neutral’ ne laisse plus de place au greenwashing car il n’est délivré qu'après de sérieux efforts pour le climat.

La notion de prix

En termes de coût, les diamants synthétiques sont généralement moins chers que leurs homologues naturels, principalement en raison des coûts de production plus faibles. Cependant, il convient de noter que le prix des diamants dépend de nombreux facteurs :

Son poids : Le carat est l'unité de mesure du poids d'un diamant, plus un diamant est lourd, plus il est cher.

Pureté : La pureté d'un diamant se réfère aux imperfections internes (inclusions) et aux imperfections externes (taches). Les diamants sans inclusions visibles à l'œil nu sont plus rares, et plus chers.

Couleur : Les diamants sont évalués sur une échelle de couleur de la lettre D (incolore) à la lettre Z (couleur perceptible). Les diamants avec une couleur minimale sont considérés comme les plus précieux.

Taille : La qualité de la taille du diamant affecte sa brillance et son éclat. Un diamant bien taillé reflétera la lumière de manière optimale, ce qui le rendra plus attrayant et plus cher.

Alliance femme portée Victoire 2mm

Le saviez-vous ?

Les diamants naturels et les diamants synthétiques se ressemblent énormément, si bien que même pour un joaillier aguerri, il est quasiment impossible de distinguer un diamant naturel d’un diamant de laboratoire.

Seuls des analyses gemmologiques plus poussées permettront de mettre en avant les caractéristiques distinctives comme la présence d’azote ou de petites impuretés présentes dans le diamant naturel.

Pour conclure sur le volet éthique et environnemental, la question entre un diamant naturel est plus complexe qu’une caricature à base d’arguments marketing.

Il y a un fossé entre un diamant naturel, extrait dans un pays avec peu de normes, taillé au Bangladesh et un diamant naturel canadien, taillé au laser au Canada. Il y a également un monde entre un diamant de synthèse fabriqué en Chine à base d'énergie carbonée avec des conditions de travail discutables avec un diamant de synthèse produit à base d’énergie solaire et taillé au laser sur place.

Pour aller plus loin

Ensemble de péridots d'Arizona
Pierres

Le péridot

1 5